Erreur
  • Échec du chargement des données du flux

Jeudis juridiques

Préciser ses volontés dans un mandat d'inaptitude

Norma, 75 ans, est une dame très active et impliquée dans sa communauté. Elle est inscrite dans toutes les activités : natation, jardinage, cuisine, peinture, yoga, rien ne l’arrête! Depuis le décès de son époux, elle demeure seule dans sa résidence en campagne. Sa maison étant un havre de paix pour elle, son souhait le plus cher est d’y demeurer le plus longtemps possible. D’ailleurs, ses enfants croient fermement que si elle devait ne plus être mesure de vivre dans sa maison, son état de santé se détériorerait très rapidement.

En avril dernier, Norma est tombée en bas d’une échelle et s’est cassé une cheville. Depuis ce malheureux incident, elle a de la difficulté à entretenir sa maison et commence à avoir de petites pertes de mémoire. Sa famille est inquiète, car elle réalise que leur mère ne pourra pas demeurer seule encore bien des années dans sa maison. Conséquemment, sa fille lui a proposé de venir s’installer avec elle en ville. Norma a décliné cette offre.

Norma est anxieuse, car elle ne veut pas quitter sa maison avant qu’elle n’y soit absolument obligée. De plus, si un jour elle doit être placée, elle préférerait demeurer près de sa communauté, dans un centre d’hébergement où les diverses activités qu’elle aime pratiquer sont offertes. Pré

Saviez-vous que le mandat donné en prévision de l’inaptitude vous permet de préciser vos volontés quant à votre hébergement?En effet, il serait possible pour Norma d’indiquer dans son mandat de protection l’endroit où elle souhaite être hébergée lorsqu’elle ne sera plus en mesure de décider en raison à son incapacité. Une personne est considérée comme inapte lorsque sa santé mentale la rend incapable de prendre soin d’elle-même ou de ses biens.

Le mandat de protection permet entre autres d’empêcher toute confusion quant au choix de la personne de demeurer à son domicile ou d’être placé dans un établissement de santé. Il est également possible de préciser votre position quant aux soins de fin de vie, par exemple relativement au maintien en vie de façon artificielle. Le mandat protège les intérêts de la personne inapte et aide les proches à prendre ces décisions qui sont plus délicates.  

Si vous aimeriez connaître les autres volontés que vous pourriez préciser dans votre mandat de protection, n’hésitez pas à contacter Brunet et associés au (514) 326-4553 ou sans frais au 1-855-505-1515 ou encore par courriel à info@brunetassocies.com.

Texte rédigé par Me Marie-Laurence Brunet,

Avocate associée chez Brunet & Associés

www.brunetassocies.com